La Traversine

Dessine l’Espoir est l’un des 30 lauréats du projet Parisculteurs avec le projet d’aménagement d’une terrasse de 400m2 sur le toit de l’école de Bercy dans le 12eme arrondissement à Paris.

logo-parisculteurs


Traversine, u
n nom qui symbolise l’échange vers d’autres cultures, comme une passerelle « agri-culturelle » Nord-Sud. Dans le contexte de notre projet, elle décrit aussi l’usage qui est fait de cette terrasse de Bercy à ce jour, une traversée à emprunter en cas d’urgence pour évacuer l’établissement scolaire et que Dessine l’Espoir va transformer au fil des années à venir en un jardin expérimental et pédagogique.

img_8102
Un projet porté par Dessine l’Espoir, une association installée depuis 2003 dans le 12ème arrondissement, et qui développe depuis sa création des passerelles culturelles et sociales entre le quartier et plusieurs pays d’Afrique. Elle gère des projets de terrain visant à garantir aux familles, mais aussi aux orphelins et enfants défavorisés, un accès à l’éducation, à la prévention contre des fléaux comme le VIH SIDA, à des conditions de vie décentes, notamment en leur donnant accès à une alimentation saine issue de l’agriculture familiale et biologique.

Ainsi, depuis 2011, elle développe des jardins pédagogiques dans des écoles, centre d’accueils de jour pour orphelins, maisons de la jeunesse dans plusieurs pays d’Afrique, bénéficient aujourd’hui à plusieurs centaines d’enfants.

Avec La Traversine, nous avons imaginé un jardin regroupant plusieurs approches d’agriculture durable (agro-écologie, permaculture), déjà mises en œuvre par notre association avec des enfants au Burkina Faso, d’Afrique du Sud, du Swaziland, et du Sénégal.

En utilisant le programme «Classe Communicante» choisi par l’école de Bercy, et les équipements de nos classes relais en Afrique, nous favoriserons les échanges d’expériences, valoriserons les activités réalisées autour du jardin grâce à un blog interactif baptisé «Transjardins»

dsc_0681img_1941
Nous organiserons des activités ludiques ouvertes aux enfants par petits groupes pendant les activités périscolaires et sur les ARE en collaboration avec l’équipe éducative, et avec les centres de loisir périphé- riques pendant l’été, en écho avec celles menées dans les établissements des autres pays. Nous aborde- rons des thématiques variées: le sol, la graine, les cycles de vie d’une plante, le compost, les auxiliaires, les méthodes de culture. Nous tenterons de les sensibiliser à une approche de valorisation des ressources de l’école pour la fertilisation du jardin (compostage des feuilles, branches des arbres de la cour, des restes de la cantine). Enfin, nous inciterons à tenter quelques plantations chez eux, s’ils possèdent un balcon, ou s’ils peuvent avoir accès à un jardin quelque part chez un membre de leur famille, en privilégiant recyclage, compostage, et en leur confiant des semences ou des plants, comme nous le faisons en Afrique.

 

Répondre


*